09 juin 2015

Juliette

Juliette est jeune, elle n'a pas encore passé la vingtaine. Elle n'est pas très grande, elle fait peut-être moins d'un mètre soixante. Toujours vêtue d'un jean boyfriend et d'un haut - pull ou t-shirt selon la saison - couleur passé - que ce soit un taupe grisonnant, un rose terne ou un vert morne. Elle trimballe toujours le même sac à main, un sac d'étudiante en simili cuir avec de grosses boucles en fer, assez grand pour contenir ses livres d'études. Le sac, elle le garde contre elle en entretien. Elle ne le pose jamais nulle... [Lire la suite]
Posté par monoblogue à 21:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

17 avril 2014

Complexe

Maxime est de ces patients que j'ai du mal à accueillir. Au premier abord, il est plutôt sympathique, ou disons plutôt qu'il fait pitié. Il est assez figé, puis il pleure, expliquant qu'il est la victime de tout le monde : ses parents qui le laissent tomber (il les a un peu frappés, mais bon, faut dire aussi qu'ils étaient chiants), ses professeurs qui ne le soutiennent pas (bon, il n'a été sur les bancs que quelque semaines, mais c'est de la faute des profs, ils ne savaient pas rendre leurs cours intéressants), les assistantes... [Lire la suite]
Posté par monoblogue à 01:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 avril 2014

Un soir d'avril

Les premiers soleils. Bien plus doux, plus enivrants que ceux de l'étouffant mois d'août. De ceux qui vous donnent des insolations, vous rendant ivre et atrocement délirants, brûlants de fièvre et heureux de vivre. C'est un de ces soirs de premières lumières que j'ai rencontré Mathilde. Grande, nonchalante, un T-shirt large avec un grand dessin multicolore camouflant en partie le legging serré autour de ses jambes. Plutôt que de profiter de ses seize ans, à l'aube du printemps, insouciante et torturée comme toutes les adolescentes... [Lire la suite]
Posté par monoblogue à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
09 février 2014

Serena

Je rencontre Serena une après-midi plus que morne, où le ciel gris semble s'effondrer sur les toits de la ville.Petite silhouette emmitouflée dans un grand manteau marron et blanc, avec des bottes fourrées qui emprisonnent le bas de son blue jean, Serena porte de longs cheveux attachés serrés en un gros chignon perché sur le sommet de sa tête.Serena a vingt ans, et elle ne va pas bien. C'est la première chose qu'elle me dit en entretien : "ça fait deux ans que je suis en dépression". Dépression : personne n'a jamais eu... [Lire la suite]
Posté par monoblogue à 20:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
21 novembre 2013

Nostalgie

L'autre jour, je suis passée devant mon ancien job, alias GrandHôpitalDeFous. Je regardais les bâtiments familiers, me remémorant les patients que j'y avais croisés. Tous ne m'ont pas laissé trace, mais une grande partie d'entre eux, néanmoins.Et puis je le vois, lui, passer la grille. Titubant, l'air hagard, il fait s'écarter les passants. Il bave un peu, à cause des traitements, mais il essuie ça rapidement du revers de la manche de son sweat azur, constellé de tâches marron dégueulasse, à force de jouer ce rôle. Il... [Lire la suite]
Posté par monoblogue à 22:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
08 novembre 2013

Linda

Linda est une jeune fille de dix-huit ans. Elle a les yeux noirs, les cheveux noirs, porte un pull, un short et des collants noirs. Elle est pâle, et c'est d'une voix chevrotante qu'elle répond à mes questions. Je ne croise son regard que furtivement, ses yeux restant la plupart du temps cloués au sol, vers la gauche de mon fauteuil.Elle s'exprime avec beaucoup d'hésitations, dans un vocabulaire incertain qu'organise une syntaxe vacillante.En fait, c'est la deuxième fois qu'elle me parle. La première fois, elle a évoqué une... [Lire la suite]
Posté par monoblogue à 23:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 octobre 2013

Etre, devenir, paraître, sembler, demeurer, rester, avoir l'air, passer pour.

De loin, au aurait dit un grand ours, trop grand pour son âge, un peu balourd. Il a passé la porte. Oui, il est venu jusque là, il est entré et s'est avancé dans le grand hall.Je viens à lui, l'accueille, et il me sert mollement la main, la sienne est toute moite. Il regarde ses pieds. Je lui demande de me suivre dans une pièce, je le fais asseoir, il se pose, yeux baissés, mains jointes, pieds rentrés.Je lui demande ce qui lui arrive, ce qui l'amène. Il lève furtivement les yeux vers moi en répondant : je sais... [Lire la suite]
Posté par monoblogue à 23:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
27 août 2013

L'art et la manière

Cela devait être dans la seconde moitié du mois de septembre. Notre rencontre. Une rencontre violente, des mots qui fendaient l'air pour venir se ficher dans mon orgueil d'infirmière, là pour soigner, pour soulager, pour faire du bien. Les mots, toujours les mots. Lucie, 15 ans, était la spécialiste des mots qui blessent. Et à partir du moment où il a été question de prendre soin d'elle contre son gré, elle s'est déchainée comme une tornade.Première rencontre, au détour d'un couloir. Un regard noir et aucune réponse à mon... [Lire la suite]
Posté par monoblogue à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
23 août 2013

Le volcan

C'est Mlle H.Cette femme à la chevelure de feu doit faire dans les quatre-vingts dix kilos pour un mètre soixante quinze. Elle a la trentaine et des boucles qui lui tombent sur les côtés du visage en cascades désordonnées. Ses yeux sont verts : c'est sa couleur préférée. Elle porte des lunettes loupes qui lui donne un air de bibliothécaire affolée, car son regard - pourtant très fixe - reflète ce qui tourne en permanence dans son corps : l'angoisse.Mlle H. se lève difficilement le matin, son corps lourd et engourdi s'enroule dans les... [Lire la suite]
Posté par monoblogue à 12:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 août 2013

Un jour comme un autre

C'est le petit matin, six heures, la relève arrive, chacun enfile une blouse, attrape une feuille de brouillon, un stylo. Le café est distribué dans les petites tasses, ça s'installe, regard vitreux et cheveu dépeigné : "comment s'est passée la nuit ?". Dans un coin du bureau, une petite télé affiche une l'image infra-rouge d'une chambre d'isolement. La personne qui y est semble endormie.Et les transmissions débutent. "Chambre 1, madame Paumée, toujours maintenue par quatre, hier ils ont essayé de la faire... [Lire la suite]
Posté par monoblogue à 07:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,