21 décembre 2013

"Me voici."

J'aimerais pouvoir un jour dire ces mots, les prononcer pleinement, mettre en perspective toutes leurs dimensions."Me voici."Il va sans dire que je ne les prononcerais pas tout le temps, ces mots, et pas devant n'importe qui. La formule, et, de fait, ce qu'elle recouvre, sera réservée à mon intime, à ma conscience, et à mes plus proches savants. Ceux que certains appellent "les amis", ces personnes qui connaissent tellement de vous - parfois sans vous cotoyer vraiment. Il s'agit même parfois de collègues, avec qui on a partagé... [Lire la suite]
Posté par monoblogue à 23:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

21 novembre 2013

Nostalgie

L'autre jour, je suis passée devant mon ancien job, alias GrandHôpitalDeFous. Je regardais les bâtiments familiers, me remémorant les patients que j'y avais croisés. Tous ne m'ont pas laissé trace, mais une grande partie d'entre eux, néanmoins.Et puis je le vois, lui, passer la grille. Titubant, l'air hagard, il fait s'écarter les passants. Il bave un peu, à cause des traitements, mais il essuie ça rapidement du revers de la manche de son sweat azur, constellé de tâches marron dégueulasse, à force de jouer ce rôle. Il... [Lire la suite]
Posté par monoblogue à 22:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
11 novembre 2013

Dois-je m'inquiéter ?

L'inter saison est par excellence le moment de toutes les décompensations, en psychiatrie : les schizophrènes chroniques se mettent à (re)délirer plein tube, les maniaques flambent, les dépressifs tentent de se suicider comme jamais, bref, les services d'urgence implosent.Il y a quelques jours, j'avais une mère d'adolescente en face de moi.Une adolescente juste majeure qui allait mal depuis quelques années déjà, se repliant sur elle-même de manière insidieuse mais continue. Dernièrement, des symptômes plus graves étaient... [Lire la suite]
Posté par monoblogue à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
10 novembre 2013

Le dico des filles (au secours)

Le Dico des filles, un bouquin qui se retrouve entre les mains de bien des (pré)adolescentes et nous laisse à méditer sur les messages que nous leur faisons passer...Je ne vous en dit pas plus car l'excellente Mme Déjantée en a résumé l'essentiel, c'est à dire l'horrifiant, à lire absolument ! (Surtout si vous connaissez des ados... Mais que dis-je, tout le monde en connait !)http://lesvendredisintellos.com/2013/11/09/dico-des-filles-2014-amis-neurones-nous-avons-du-pain-sur-la-planche/
Posté par monoblogue à 20:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 novembre 2013

Violence et Maltraitance

Après quelques discussions sur Twitter avec Babeth, Miette, Soskuld, La Crabahuteuse et Wild Child, autour de la "maltraitance", nous nous sommes donné le mot : que chacune planche sur le sujet. Un retour sur soi, un partage des défaillances : celles qu'on a rencontré à l'extérieur ou à l'intérieur de soi.Si je fais le point sur mon rapport (écrit) à la maltraitance, je reconnais que j'en ai pas mal parlé sur ce blog, déjà. La maltraitance institutionnelle, surtout. Il faut dire que j'ai eu pas mal l'occasion de me... [Lire la suite]
Posté par monoblogue à 19:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
08 novembre 2013

Linda

Linda est une jeune fille de dix-huit ans. Elle a les yeux noirs, les cheveux noirs, porte un pull, un short et des collants noirs. Elle est pâle, et c'est d'une voix chevrotante qu'elle répond à mes questions. Je ne croise son regard que furtivement, ses yeux restant la plupart du temps cloués au sol, vers la gauche de mon fauteuil.Elle s'exprime avec beaucoup d'hésitations, dans un vocabulaire incertain qu'organise une syntaxe vacillante.En fait, c'est la deuxième fois qu'elle me parle. La première fois, elle a évoqué une... [Lire la suite]
Posté par monoblogue à 23:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 novembre 2013

L'apprentissage de l'oubli

Cela fera bientôt trois ans que je suis infirmière.Ajoutant à cela les trois ans et trois mois d'études qui ont précédé l'obtention du diplôme, cela fait six ans que je suis en contact avec le milieu du soin.Vous avez toute légitimité à penser que je n'en suis qu'au début, au tout début de ma carrière. Et donc, par extension, au tout début de l'oubli.Mon premier stage. M'en souviendrais-je ?Je me souviendrai toujours de ma toute première patiente, c'est certain. Je me souviens de son nom, de son visage, de son hémiplégie, de son... [Lire la suite]
15 octobre 2013

Etre, devenir, paraître, sembler, demeurer, rester, avoir l'air, passer pour.

De loin, au aurait dit un grand ours, trop grand pour son âge, un peu balourd. Il a passé la porte. Oui, il est venu jusque là, il est entré et s'est avancé dans le grand hall.Je viens à lui, l'accueille, et il me sert mollement la main, la sienne est toute moite. Il regarde ses pieds. Je lui demande de me suivre dans une pièce, je le fais asseoir, il se pose, yeux baissés, mains jointes, pieds rentrés.Je lui demande ce qui lui arrive, ce qui l'amène. Il lève furtivement les yeux vers moi en répondant : je sais... [Lire la suite]
Posté par monoblogue à 23:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
12 octobre 2013

Les Psy-diables

Qu'est ce que représente le psy, dans la tête des gens ? Qu'il soit psy-chiatre, -chologue, -chanalyste, -chothérapeute, -chomotricien, -chopraticien et autres suffixes que je ne maîtrise pas tout à fait (vous non plus pour la plupart, mes statistiques le prouvent). Entendons nous sur les trois premières dénominations, les plus fréquentes.Le psychiatre, le psychologue et le psychanalyste feraient peur. Le premier est médecin. Le second a une formation universitaire. Le troisième tient à son indépendance vis-à-vis des cursus... [Lire la suite]
Posté par monoblogue à 00:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
10 octobre 2013

Le poisson naïf dans la poêle à frire (ou petit medley des dernières semaines)

Il me manque, ce temps où l'acte le plus osé pour se faire mousser ou pour se démarquer de l'équipe était de marquer un mot dans le cahier de consignes intra-équipe.Elle me manque, cette simplicité où, une fois la blouse enfilée, on prenait les transmissions et on enchainait avec notre taf auprès des patients.Je suis dans un autre monde.Une petite équipe, sans service logistique ni chargé de communication, sans identité soignante marquée, un mélange des champs professionnels sociaux, sanitaires et éducatifs que les gens... [Lire la suite]