17 septembre 2013

Conséquence(s)

Appelez les comme vous voulez.Dépression.Fléchissement thymique.Changement d'humeur.Tristesse.Mal-être.Repli.Passage à vide.Burn-out.Ils font des ravages dans les rangs des blouses blanches, ces individus dont le métier est de prendre soin des autres, et d'accueillir tant de choses. Ceux qui n'ont pas le droit d'aller mal, à qui on ne laisse pas la possibilité de lever le pied. Parce que les autres, ils ont besoin. Parce que moins de personnel, moins de moyens, plus d'écrasement institutionnel, plus d'administratif, des... [Lire la suite]

09 novembre 2012

Nouveaux arrivés

Cela fait longtemps que je ne vous ai pas parlé de Mme B. Non pas que je n'ai plus rien à en dire - car ces derniers temps ont été riches en révoltes et frictions entre l'équipe infirmière et les cadres - mais le "management" tel qu'il est pratiqué a un véritable effet de sidération.Nous avons, avec les sorties d'IFSI* de cet été, accueilli trois nouveaux diplômés (bienvenue en enfer !), dont la plupart n'avaient pas formulé le souhait de venir travailler dans l'unité où ils ont atterris (le management déconne à... [Lire la suite]
12 octobre 2012

Burn-out

Je n'ai même pas deux ans de diplôme, et déjà j'y pense. Je n'en présente pas les symptômes francs, mais je sens que si je ne stoppe pas maintenant, l'effondrement est proche. Mais ce n'est pas tout à fait de moi qu'il s'agit. Je m'explique.Si je vais travailler, de matin, d'après-midi, ou de nuit, c'est pour les patients. Eux, je suis là pour eux, et j'ai envie de leur offrir l'opportunité d'un étayage/d'une présence bienveillante/de quelque chose contre quoi se cogner/d'une limite solide/d'une oreille capable d'écouter et d'une... [Lire la suite]
Posté par monoblogue à 03:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
02 octobre 2012

Clivage, manipulation ?! Ah non, management.

Le plus dur à supporter dans un boulot déjà pénible, c'est sans hésiter l'indifférence des autres - des supérieurs hiérarchiques surtout. J'entends par là les oeillères des cadres qui permettent des plannings complètement fous, les valident et les transmettent à la DRH qui ne louche pas longtemps dessus, en se disant que tant que ça tourne, ça va. J'entends également le recrutement bâclé de personnes ne correspondant pas au profil de poste - mais dont personne ne veut ailleurs, bien souvent. Sans oublier le flou des réponses... [Lire la suite]
Posté par monoblogue à 01:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,